Le Land art : une nouvelle tendance d’art contemporain ?

Publié le : 04 octobre 20214 mins de lecture

Depuis les années 1960, les artistes ont essayé de dépasser les limites de l’art ordinaire et créent de nouvelles représentations artistiques. Le Land art est apparu dans une partie majeure des États-Unis vers l’année 1970 et prend une grande ampleur auprès de l’art contemporain. Cette nouvelle tendance consiste à sculpter les paysages de manière esthétique, pour transformer ces dernières en un milieu artistique. Cet aspect naturel fait la particularité et la beauté de l’art écologique cette nouvelle forme d’art contemporain contribue également à la préservation de l’environnement. Actuellement, les représentations photographiques du Land art sont appréciées à l’échelle mondiale et c’est ce qui fait sa popularité.

Petit historique du Land art

L’art environnemental est aperçu pour la première fois en octobre 1968, lors de l’exposition Eathworks à New York. La représentation d’origine du Land art a été réalisée sur un désert de l’Amérique de l’Ouest. Robert Smithson est devenu la figure emblématique de ce type d’art par la réussite de la publication de son essai The Sedimentation of the Mind : Earth projects. Aussi, exposition Earth art de Willoughby Sharp au Andrew Dickson White Museum of Art en février 1969 fait la reconnaissance du Land art à une échelle internationale. Cet art en question est perpétué chez plusieurs artistes actuels et fait la beauté de l’art contemporain.

Particularité de l’art écologique

Le Land art est considéré comme un art libre, qui se trouve à l’écart des galeries et des musées. Les artistes spécialisés en art écologique travaillent sur des espaces vierges pour laisser parler leur imagination et produire une œuvre artistique considérable. La réalisation du Land art nécessite l’utilisation de matières d’origine naturelle, telles que le sable, la glace, les pierres, les feuilles et les bois. En effet, l’art processuel est une forme de mouvement pour la protection des milieux naturels et pour la préservation de l’environnement.

Diversité de représentations artistiques par le Land art

Les grands artistes connus en art écologique exposent leurs œuvres dans de milieux naturels, leurs créations sont souvent aperçues à travers des vidéos et des photographies. Voici 3 sélections de grandes représentations artistiques en Land art, à découvrir. D’abord, on retrouve le Striding Arches de Andy Goldsworthy, il s’agit du dressage d’une série de grandes arches autoportantes au sommet d’une colline. L’artiste en question a utilisé jusqu’à 31 blocs de grès rouge pour façonner cette œuvre monumentale. D’un côté, il y a la construction d’un village de bois par Tadashi Kawamata. Ce dernier a réalisé des cabanes sur plusieurs arbres en parallèle. En outre, le théoricien du Land art a de son côté construit une forme artistique sur la rive d’un lac à Emmen. Il s’agit d’une représentation symbolique au yin et yang.

Plan du site